lundi 13 juillet 2009

Ma curée chez les nudistes

- A poil pour être plus proche de la nature, de l'animal qui est en nous, pourquoi pas ? Mais sous la douche, sous son solarium, dans un lit ou chez le médecin.

- Pourquoi donc rétrograde Lefebvre moisi ?

- Parce que si l'Homme retourne à son règne bestial, primitif, il va comme ses cousins mammifères ou corses se remettre à copuler avec sa mère et ses enfants, redevenir anthropophage comme JoeyStarr ou quelques amazoniens égarés loin des Mac-Donald.
Vous inviteriez votre cousin Lyonnais en vacances sachant qu'il vivrait nu, ferait l'amour à maman et au petit cadet, qu'il tenterait de vous changer en brochettes ?
Moi pas.

La pudeur mentionnée de nos jours comme l'archétype réactionnaire est au contraire un progrès. Le tissu ne protège pas que du froid, il nous préserve de la non-civilisation.

Et puis, une dame qui rougit, que l'on dénude jour après jour en gagnant son estime, dont vous êtes le seul à connaître l'intimité, avec qui vous allez vieillir doucement, mais certainement n'est-elle pas autrement attrayante que Paméla Anderson, Paris Hilton ou Carla-Bruni Sarkozy ?
Tout notre civilation repose sur cette cruciale pruderie, prud'homie.

- Non, Tarik Ramadan, pas la burka en France, ne recommencez pas à vous engouffrer dans la moindre faille. Incorrigible, celui-ci !

2 commentaires:

goeland60 a dit…

Même nus, certains donnent l'impression d'être encore habillés.
D'autres ne s'habillent qu'afin de s'exhiber.

Le Corps est le vêtement de l'Ame.

Bonne journée cher Ludovic
Amitié.
Dominique

Ludo Lefebvre a dit…

Oui, vous avez dit en deux phrases plus que moi en dix. C'était bien mieux exprimé et plus profond de surcroît.